L'enseignement post-obligatoire

Dans le domaine de l'enseignement post-obligatoire (niveau secondaire et tertiaire) la loi inter-cantonal ou fédéral décrète la principale base de la formation. Les cantons sont responsables de la mise en œuvre et dirigent les écoles. Les seules exceptions sont les deux EPF, qui sont gérées par le gouvernement fédéral.

Enseignement secondaire: Environ les deux tiers des jeunes se déplacent à l'enseignement secondaire, le système permet dans sa pratique l’obtention du CFC et d’une maturité (dual d'apprentissage). Environ un tiers des jeunes emprunte la voie gymnasiale après leur scolarité obligatoire qui prépare leur entrée dans une université ou une HES.

Au moins 90% des jeunes obtiennent un diplôme dans l'enseignement secondaire Cela leur permet d'entrer directement dans une profession (CFC), de passer ensuite à une école technique supérieure (ES) ou -. avec un maturité dans une HES. Globalement, le taux de maturité est de 36%.

Niveau tertiaire: Pour le niveau supérieur, cela comprend les universités (universités, écoles polytechniques et les institutions ES). La formation professionnelle supérieure est destiné aux professionnels expérimentés et permet une spécialisation ou qualification supérieure. Ceux-ci se forment dans les écoles techniques supérieures par l'achèvement d'un examen fédéral (examen professionnel et examen technique).

Le taux d'obtention de diplôme au niveau tertiaire est de 45%: 30% sont des diplômes universitaires, 15% ont un diplôme de l'enseignement professionnel supérieur.